Les arrondissements de Paris les plus demandés par les locataires ?

3 min de lecture
20 vues

Tous nos dossiers

Besoin d'accompagnement ?
Gestion locative à 3,9% TTC
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Partager
sur
Sommaire
Les arrondissements de Paris les plus demandés par les locataires ?

Quels sont les arrondissements de Paris les plus attractifs ?

Le marché locatif est de plus en plus saturé à Paris et la concurrence pour obtenir un appartement s’avère féroce entre les futurs locataires. Flatlooker a analysé plus de 20 000 candidatures pour identifier les tendances. Il ressort de l’étude que les IXe, le XIe et le XII sont les arrondissements les plus concurrentiels : ils reçoivent près de 4 fois plus de candidatures par logement que le XVe et le Ve arrondissement. En termes de configuration, le studio est le produit le plus recherché de la capitale. En Ile-de-France, le Val de Marne (94) est le département le plus demandé après le 75.

Tension locative Paris

A Paris, le IXe remporte tous les suffrages

Si chaque appartement mis en location reçoit en moyenne 3,3 dossiers d’aspirants locataires par jour, certains arrondissements concentrent très fortement la demande. Sixième arrondissement le plus petit de Paris, le IXe se révèle pourtant être le plus plébiscité de la capitale. Flatlooker révèle recevoir en moyenne 5 dossiers et 3,8 appels par jour pour ses appartements en location dans cet arrondissement. Arrive en seconde position le XIe arrondissement avec 4,7 candidatures et 3,7 appels par jour. Suivi de peu par le XIIe avec 4,6 candidatures journalières en moyenne et 3,8 appels.

A l’inverse, l’arrondissement de Paris le moins demandé est le XVe arrondissement avec seulement 1,9 dossiers par jour en moyenne et 1,8 appels reçus. Le Ve arrondissement reçoit quant à lui 2 candidatures journalières pour 1,9 appels.

Ce n’est un secret pour personne : le marché locatif parisien est extrêmement tendu. Nous avons cherché à chiffrer cette tension en se basant sur les milliers de mises en locations effectuées chez Flatlooker en 2019. La conclusion est qu’à Paris, nous recevons en moyenne une dizaine d’e-mails ou d’appels par jour par logement, pour plus de trois dossiers déposés. Les disparités entre les quartiers sont grandes et montrent les tendances des recherches des locataires : la rive droite a clairement le vent en poupe !” Nicolas Goyet, co-fondateur de Flatlooker

Sur toute la région Ile-de France, après Paris, c’est le Val de Marne (94) qui concentre le plus de demandes de location. En effet, Flatlooker recense 2,8 dossiers en moyenne déposés par logement chaque jour et 2,2 appels. Les Hauts-de-Seine arrivent en fin de classement avec 2,2 dossiers par appartement et 1,8 appels en moyenne.

La tension locative observée dans le Val de Marne est plus élevée que dans les Hauts-de-Seine et la Seine-Saint-Denis car le département bénéficie de conditions privilégiées : une densité de population la moins importante d’Ile-de-France, des loyers encore abordables et une image positive du département notamment du côté du Bois de Vincennes.»  Nicolas Goyet

Le meublé surpasse la location nue

Les appartements meublés ont davantage la cote que les logements vides sur Paris. En effet, l’étude de Flatlooker indique que 3,4 dossiers sont déposés en moyenne chaque jour pour une location meublée, avec 2,8 appels. En matière de location nue, l’agence reçoit en moyenne 2,7 candidatures par appartement pour 3,1 appels. “En moyenne, les logements meublés génèrent 25% de candidatures en plus que les logements nus. L’intérêt pour les meublés est plus fort. Cela s’explique par leur typologie : ce sont généralement des logements de plus petite surface et qui génèrent plus de demandes. ” Nicolas Goyet

Plus la surface est petite plus le logement est demandé

Nombre d'appels et de candidatures par jour selon le nombre de pièces à Paris

Sans surprise, le T1 (ou studio) est quatre fois plus populaire en Ile-de-France que le 4 pièces et +. Flatlooker reçoit 4 dossiers de candidature journalière moyenne par studio et 2,9 appels d’aspirants locataires. Pour un 2 pièces, les demandes diminuent avec 2,3 candidatures et 2,4 coups de téléphone. Pour un 3 pièces, la moyenne baisse encore avec 1,4 dossiers par logement et 1,9 appels. Les 4 pièces et + génèrent quant à eux 0,8 candidatures et 1,2 appels journaliers.

Pour les locataires la concurrence est rude sur les petites surfaces. La colocation est souvent l’occasion de faire de bonnes affaires en partageant un grand logement à plusieurs : la concurrence est moins forte et les chances d’avoir un logement augmentent.” Nicolas Goyet

Si vous souhaitez accéder à la liste complète des villes situées en zone tendue , cliquez ici
Et pour en savoir plus sur l’estimation d’un appartement sur Paris, consultez cet article

Flatlooker est le leader de la gestion locative en ligne. Nous mettons le meilleur de la technologie et de l'humain au service des propriétaires bailleurs. Intéresses pour en savoir plus ? Contactez-nous en remplissant le formulaire ci-contre, un conseiller vous contactera sous 24h.
Besoin d'accompagnement ?
Gestion locative à 3,9% TTC
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Découvrir nos offres