La part du loyer dans le budget des Français est en augmentation constante depuis 4 ans

2 min de lecture
17 vues

Tous nos dossiers

Besoin d'accompagnement ?
Gestion locative à 3,9% TTC
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Partager
sur
Cet article répond aux questions suivantes :
Sommaire
La part du loyer dans le budget des Français est en augmentation constante depuis 4 ans
la part du loyer augmenter

Gaz, électricité, essence, le prix des charges continue de flamber en cette fin d’année même si le gouvernement a pris certaines mesures afin de limiter la casse. Et qu’en est-il côté loyer ? L’agence de location et de gestion en ligne Flatlooker a mené une étude[1] afin de savoir comment a évolué la part du loyer dans le budget des foyers Français. En voici les résultats.

Un loyer qui grève le budget des familles

 Le premier constat dressé par Flatlooker est sans appel : en quatre ans la part du loyer dans le budget des ménages Français n’a fait qu’augmenter, passant de 32,5% en 2018, à 33% en 2019, puis 34,5% en 2020 et 34,8% en 2021.

[1] Étude menée sur 4.000 locataires Flatlooker

image 1

Le prix du loyer impacte donc de plus en plus le reste à vivre des Français, ce qui n’est pas sans conséquence pour leur pouvoir d’achat.

Une part qui varie en fonction du département

 Deuxième enseignement de l’étude, le loyer n’affecte pas le budget des ménages de la même façon selon le département de résidence. A Paris, avec un salaire médian de 2.600€, la part allouée au logement est de 35,8%. Dans les Hauts-de-France, avec un salaire médian de 1.865€, la part du loyer est de 35,5% . La part du loyer dans le budget des ménages en Seine-Saint-Denis et dans le Val-de-Marne est quant à elle la même : 34%, avec un écart de salaire médian de 74€ en faveur du Val de Marne.

«  A cause des loyers élevés, et malgré des salaires moyens conséquents, le loyer représente presque 36% du budget moyen des Parisiens, plus que dans toute autre ville Française. Il faut cependant relativiser : le reste à vivre à Paris est le plus élevé avec 1770€ nets par mois »

Nicolas Goyet, Président de Flatlooker

part du loyer
Part du loyer

La colocation pour augmenter son reste à vivre

Part du loyer

L’étude de Flatlooker met en évidence d’autres éléments relatifs à la typologie du logement : la part du loyer alloué au budget va decrescendo selon la taille de l’appartement. Elle est de l’ordre de 38% pour un T1, 33% pour un T2, 32% pour un T3 et 31% pour un T4.

« Les ménages vivent logiquement plus nombreux dans des logements avec plus de pièces. La baisse du loyer au m2 sur les grandes surfaces et la division par le nombre de personnes composant le foyer fait naturellement baisser le budget relatif en fonction du nombre de pièces »

Nicolas Goyet, Président de Flatlooker

Si la location est un appartement meublé, la part allouée au loyer est, comme il est logique, plus importante : 35% VS 32% pour un non meublé. Les logements non meublés sont plus économiques, mais attention, cette différence ne prend pas en compte le prix de l’ameublement pour ces logements.

Enfin, plus il y a de locataires dans un appartement et moins la budget dédié au logement sera élevé, ce qui explique la forte augmentation de la colocation par adhésion ces dernières années. La part du loyer dans les budgets est de 39% pour une personne seule, 30% pour un duo et de 24% pour les cohabitations à 3.

part du loyer
Flatlooker est le leader de la gestion locative en ligne. Nous mettons le meilleur de la technologie et de l'humain au service des propriétaires bailleurs. Intéresses pour en savoir plus ? Contactez-nous en remplissant le formulaire ci-contre, un conseiller vous contactera sous 24h.
Besoin d'accompagnement ?
Gestion locative à 3,9% TTC
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Découvrir nos offres