Prêt immobilier : les étapes clés du prêt immobilier

5 min de lecture
42 vues

Tous nos dossiers

Une question ?
Nos experts immobiliers vous rappellent et vous conseillent
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Partager
sur
Cet article répond aux questions suivantes :
  • Quelles sont les différentes étapes du prêt immobilier ?
  • Prêt immobilier: par quoi faut-il commencer ?
  • Que faut-il faire en premier pour obtenir un prêt immobilier ?
Sommaire
Prêt immobilier : les étapes clés du prêt immobilier

Acheter un bien immobilier nécessite parfois de réaliser un achat à crédit et donc de recourir à un prêt immobilier. Distinct des crédits à la consommation, le prêt immobilier est sujet à une procédure différente. De la signature du compromis de vente au remboursement mensuel du crédit, Flatlooker vous explique chaque étape du prêt immobilier, dans le cadre de l’achat d’un appartement ou d’une maison. 

Première étape : évaluer votre budget

On ne le rappellera jamais assez, évaluer votre budget est un point important avant toute constitution de dossier de prêt. Dans cette évaluation, il va falloir prendre en compte plusieurs points. Parmi eux : 

  • Votre capacité d’emprunt
  • Les frais d’ouverture de dossier
  • Les garanties de crédit logement
  • Les frais notariaux
  • Les travaux éventuels à envisager dans votre futur logement ou bien locatif
  • Les impôts fonciers
  • Les charges de copropriété

Évaluer votre capacité d’emprunt va vous permettre de faire un bilan sur votre budget actuel et de savoir combien vous pourrez investir par mois dans ce prêt immobilier. Pour faire cette évaluation, vous devrez répertorier vos entrées d’argent (salaires, primes, revenus locatifs divers…) et vos sorties d’argent (impôts, charges, assurances…). Une fois bien informé quant aux sommes d’argent qui rentrent et de celles qui sortent de votre compte en banque, il sera relativement aisé de vous faire une idée quant à votre capacité d’emprunt. 

Prenez également en compte les frais d’ouverture de dossier à payer à l’établissement bancaire auprès duquel vous contracterez votre prêt immobilier. Ce sera une dépense supplémentaire à inclure dans votre budget pour un crédit immobilier. Il faut également prendre en compte les frais notariaux, qui varient entre 3 % et 7 % de la totalité du crédit immobilier, en fonction de l’âge du bien immobilier notamment. 

Si vous achetez un appartement, il faudra penser aux charges de copropriété. Celles-ci comprennent généralement les dépenses de conservation, d’entretien et d’administration. 

Enfin, pensez à demander un financement plus élevé en cas de travaux. Il sera plus simple d’effectuer ceux-ci en les incluant dans le prêt de départ. 

Deuxième étape : signer le compromis de vente

Avant de pouvoir envisager un prêt immobilier et demander un crédit à votre banque, il va falloir constituer un dossier. Ce dossier comprendra votre évaluation de budget, ainsi que le montant du bien qui vous intéresse. Seulement voilà, les investisseurs sont nombreux et le bien pourrait vite disparaître du marché. Il existe néanmoins un moyen simple de contrer cette situation : le compromis de vente. Le compromis de vente consiste en la signature d’un accord entre l’acheteur et le vendeur. Le premier, l’acheteur, s’engage à respecter un délai choisi par les deux parties – généralement 45 jours – pour obtenir son crédit et acquérir le bien qu’il souhaite acheter. Le vendeur quant à lui, suspendra pendant ce délai la vente de son bien. Au-delà de ce délai, et faute de financement de la part de l’acheteur, le vendeur peut reprendre toute activité de vente sur son bien immobilier avec d’autres investisseurs potentiels. L’acheteur, de son côté devra informer par lettre avec accusé réception d’un éventuel refus de prêt de la part de la banque.

Pour faciliter vos démarches, comptez sur une agence immobilière innovante qui vous accompagne à travers chaque étape. Cliquez ici pour en savoir plus sur Flatlooker.

Troisième étape : chercher le bon crédit

Dans un premier temps, il va falloir demander à votre banque une simulation de prêt. Celle-ci vous informera sur le taux d’intérêt que votre établissement bancaire exerce sur ce genre de crédit. Mais il vaut mieux ne pas se limiter à votre banque, il est même conseillé de demander à plusieurs établissements bancaires afin de pouvoir comparer les offres de prêt immobilier. Ainsi, il vous sera possible d’obtenir de meilleures conditions de prêt. Pour économiser du temps, plutôt que de démarcher par vous-même les différentes banques, les courtiers en prêt immobilier sont là pour vous aider. En faisant appel à leurs services, vous gagnerez un temps précieux et économiserez également de l’argent. Attention, les courtiers facturent généralement des frais de mandat. Renseignez-vous en amont et surtout, prenez ceci en compte lors de l’évaluation de votre budget afin de chercher le meilleur crédit immobilier pour réaliser votre achat.

Quatrième étape : monter le dossier

Lorsque vous avez trouvé la banque vous offrant le meilleur taux, il va falloir constituer votre dossier de demande de prêt immobilier. Vous fournirez donc, à la banque, tout ce qui pourra être utile au montage du dossier et à la création d’un prêt immobilier. Commencez par leur transmettre votre évaluation budgétaire, ainsi que le compromis de vente. Si cela est possible, incluez également des informations quant à un apport éventuel, ce qui ne pourra être que bénéfique par rapport à l’obtention de votre prêt immobilier.

Cinquième étape : l’accord de principe

Une fois que la banque possède toutes les pièces de votre dossier, une analyse financière est effectuée. Cette analyse permettra à la banque de mesurer les risques d’un prêt en votre faveur sur la base des documents fournis. Si les risques sont minimes, la banque vous donne un accord de principe. Cet accord de principe est une étape clé dans votre projet immobilier. Il prend la forme d’un document représentant la volonté de la banque à continuer les démarches de prêt immobilier. Attention cependant, il ne s’agit en aucun cas d’une validation de prêt, mais d’un consentement mutuel entre la banque et le demandeur d’emprunt. 

Si vous ne faites pas appel à votre banque habituelle sachez que, dans la plupart des cas, la banque émettrice du prêt vous demandera d’ouvrir un compte et de transférer une partie ou la totalité de vos revenus au sein de son établissement. 

Sixième étape : l’offre de prêt

Vient ensuite la remise du document qui regroupe toutes les modalités du prêt immobilier. Ce document est soumis à une réglementation stricte. Dans cette réglementation nous retrouvons notamment le délai de réflexion. Sachez que chaque emprunteur dispose de 10 jours de réflexion pour accepter ou refuser l’offre de crédit. 

Septième étape : fin du délai de réflexion

Avant le onzième jour de réflexion, il faudra retourner tous les documents signés à la banque pour poursuivre les démarches de demande de prêt immobilier. Cela donnera l’accord à votre banque qui sera ainsi en mesure de mettre en place la procédure de prêt. Pour retourner ce document vous pouvez l’envoyer par courrier avec accusé de réception. Le cachet faisant foi, n’attendez pas plus longtemps pour renvoyer vos documents !

Huitième étape : l’acte de vente du bien immobilier

Une fois votre prêt en mains, vous pourrez passer à l’ultime étape. Après la signature de l’acte de vente chez le notaire, le bien immobilier vous appartiendra. Vous pourrez effectuer le règlement par virement, quoique le chèque de banque soit encore largement répandu. Le notaire vous rappellera ensuite pour vous remettre officiellement le titre de propriété. 

Une fois en possession de votre bien, il ne restera plus qu’a faire quelques travaux d’aménagement à l’intérieur et de le mettre en location si l’investissement locatif était votre projet initial. La location vous permettra ainsi de percevoir un revenu foncier qui permettra, chaque mois, de rembourser votre prêt immobilier.

Votre prêt immobilier est en bonne voie… Et si vous vous assuriez des services d’une agence immobilière nouvelle génération ? Découvrez Flatlooker, l’agence qui mise sur l’innovation pour gérer votre bien immobilier, à 3,9% seulement.

Flatlooker est le leader de la gestion locative en ligne. Nous mettons le meilleur de la technologie et de l'humain au service des propriétaires bailleurs. Intéresses pour en savoir plus ? Contactez-nous en remplissant le formulaire ci-contre, un conseiller vous contactera sous 24h.
Une question ?
Nos experts immobiliers vous rappellent et vous conseillent
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Contacter Flatlooker