Comment choisir la meilleure banque pour un prêt immobilier ?

5 min de lecture
25 vues

Tous nos dossiers

Une question ?
Nos experts immobiliers vous rappellent et vous conseillent
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Partager
sur
Cet article répond aux questions suivantes :
  • Comment choisir la meilleure banque pour un prêt immobilier ?
  • Quelle est la différence entre un banquier et un courtier en immobilier ?
  • Est-il possible d'emprunter sans apport ?
  • Comment calculer la capacité d'emprunt pour un achat immobilier ?
  • Comment comparer les différentes solutions de financement ?
Sommaire
Comment choisir la meilleure banque pour un prêt immobilier ?

Un prêt immobilier est un bon moyen d’acquérir rapidement un bien immobilier. Comme tout service, il est possible et même fortement conseillé de prendre le temps de comparer les offres des différents établissements prêteurs. En moyenne, ce prêt va vous suivre sur une vingtaine d’années… Il est donc important de choisir la bonne banque et de profiter des meilleurs taux. Que vous choisissiez de passer par votre banque ou par un courtier en immobilier, que vous disposiez d’un apport ou non, Flatlooker vous explique comment choisir la meilleure banque pour un prêt immobilier. 

Banque ou courtier immobilier ? Les différentes options de financement d’un emprunt immobilier

Pour souscrire un prêt immobilier, il existe deux solutions : passer par votre banque ou faire appel à un courtier en immobilier. Chaque solution présente ses avantages et ses inconvénients. 

En passant par votre banque, vous bénéficierez d’une marge de négociation intéressante pour obtenir votre prêt immobilier. Votre banquier connaissant votre parcours, il sera plus simple de souscrire à un prêt directement auprès de votre établissement bancaire. Si vous cherchez à emprunter rapidement, c’est également le meilleur moyen. L’un des principaux avantages, si vous avez plusieurs crédits, sera de pouvoir les réunir sur la même mensualité, économisant ainsi sur les frais liés aux remboursements. L’inconvénient principal de passer par votre banque pour souscrire un crédit immobilier est que cette dernière est contrainte à certaines règles et certains taux. A ce titre, les différences entre les taux ne seront que sensibles d’une banque à l’autre. 

Le courtier immobilier, quant à lui, va être mandaté pour chercher la banque possédant le meilleur taux. C’est un choix parfait si vous voulez gagner en temps et profiter du meilleur crédit du marché. Le courtier envoie votre dossier à différentes banques qui l’étudieront simultanément. Une fois l’étude réalisée, le courtier négociera le meilleur prix parmi toutes les offres. Il pourra également vous éviter de souscrire à certaines options, souvent imposées par les banques. Ainsi si vous ne voulez pas souscrire une assurance avec votre crédit, votre courtier immobilier pourra vous éviter cette dépense. Vous pourrez ainsi économiser jusqu’à 1% de la totalité de votre crédit. Généralement, les courtiers immobiliers travaillent toujours avec les mêmes banques. Attention de ne pas rater une offre intéressante proposée par une banque ne faisant pas partie de son réseau ! 

Emprunter sans apport : c’est possible !

Si un apport est apprécié par les banques lors de votre demande de prêt immobilier, sachez qu’il est possible, sous certaines conditions, de bénéficier d’un crédit sans apport. Pour cela, il faudra correspondre à un certain profil. Parmi ces profils, nous retrouvons notamment : 

  • Les jeunes actifs
  • Les particuliers disposant d’une épargne intéressante
  • Les investisseurs en locatif

Le jeune nouvellement lancé dans la vie active peut très bien décrocher un crédit sans apport. Si celui-ci dispose d’un contrat en CDI, il peut s’appuyer sur le fait qu’il n’a pas encore eu le temps d’épargner suffisamment d’argent, en raison de son emploi récent. En tant que primo-accédant, la banque aura tendance à faire confiance au jeune actif. Mieux encore, elle pourra le fidéliser et lui proposer ses assurances et autres placements. 

Le particulier disposant d’une épargne solide pourra fournir une certaine garantie à sa banque. Que ce soit sous forme d’assurance vie ou livret d’épargne, la banque connaît les moyens de son client et sa capacité à épargner. C’est également un sérieux argument qui ne pourra que rassurer le banquier et l’établissement prêteur. En outre, ces placements seront directement utilisables si l’emprunteur souhaite régler son prêt immobilier par anticipation. 

Enfin, les investisseurs locatifs pourront se passer d’apport financier en déduisant les intérêts d’emprunt de leurs revenus fonciers et de leurs recettes locatives. Il est beaucoup plus intéressant, pour un investisseur, d’emprunter plutôt que de payer son bien immobilier en se passant d’un prêt. Plus l’investisseur empruntera, plus il pourra déduire et ainsi réduire sa base imposable. 

Pour pouvoir bénéficier d’un emprunt sans apport, il convient également de monter un dossier solide. Du bulletin de salaire à l’avis d’imposition, fournissez toutes les pièces utiles au dossier pour négocier votre prêt immobilier. Celui-ci ne devra comporter aucune faille. Mettez également en avant vos placements et votre épargne, si toutefois vous en possédez. 

Quoiqu’il arrive, restez toujours transparent sur vos dépenses et vos revenus. En mettant en place une transparence avec votre banque, vous obtiendrez la confiance de votre banquier.

Avoir une situation financière saine est également recommandé. Inutile de vous expliquer qu’en effectuant des dépenses inconsidérées et en négligeant votre épargne, il sera très difficile de pouvoir bénéficier d’un prêt de la part de votre banque ou de trouver la meilleure banque pour votre prêt immobilier !

Établir un plan de financement qui comprendra votre capacité d’emprunt est aussi un plus lors d’une demande de prêt.   

Comment calculer votre capacité d’emprunt pour un achat immobilier ?

Pour calculer votre capacité d’emprunt, il va falloir établir un bilan de vos charges mensuelles et les comparer à vos revenus mensuels. En faisant le calcul de l’argent entrant et sortant, vous pourrez déterminer votre capacité de remboursement. Pour qu’un prêt soit accordé, il faudra que le taux soit inférieur à 33%. Au-delà, il y a de fortes chances que votre prêt vous soit refusé. 

S’ajoute à votre capacité d’emprunt, la capacité d’achat. Il s’agit de la somme totale investie. Elle réunit la capacité d’emprunt, les aides perçues et un éventuel apport personnel. Avant de contacter les établissements afin de trouver la meilleure banque pour votre prêt, il est vivement conseillé de prendre toutes les dépenses en compte. Établir un plan de financement sera un plus si vous souhaitez obtenir un prêt immobilier. 

Pour calculer votre capacité d’emprunt de manière objective, utilisez notre outil innovant de rentabilité locative en cliquant ici.

Comment comparer les différentes solutions de financement ?

Quand le dossier sera entièrement rempli, il ne restera plus qu’à trouver la meilleure banque, c’est-à-dire la banque la plus intéressante pour faire la demande de prêt. Pour cela, il conviendra de comparer les coûts totaux des différentes banques.

Pour comparer ces taux, il faudra prendre en compte :

  • Le cout des intérêts
  • Le cout de l’assurance
  • Les différents frais bancaires

Le taux d’intérêt peut faire une différence de plusieurs dizaines d’euros entre chaque crédit immobilier, ne négligez surtout pas ce point. Même si ce taux est soumis à un plafonnement établi par la Banque entrale européenne, chaque banque est libre de se placer au-delà du taux moyen. D’où l’importance de comparer plusieurs offres afin de trouver la meilleure banque pour un prêt immobilier. 

Le coût de l’assurance doit, lui aussi, à prendre en compte. Dans certains cas, vous pourrez vous passer de cette assurance ; néanmoins elle existe pour protéger l’emprunteur et son entourage en cas d’imprévu. Il est donc fortement conseillé d’en souscrire une. 

D’autres frais bancaires pourront s’appliquer comme les frais de dossier ou les frais de banque. Ces frais ne sont pas négociables et sont spécifiques à chaque banque. Ils sont donc également à prendre en compte dans votre recherche de la meilleure banque pour votre prêt immobilier.

Tous ces frais vous donneront le coût total du crédit et vous permettront de faire au mieux votre choix, en toute connaissance de cause. Pour que la comparaison soit davantage accentuée, n’hésitez pas à créer un tableau et entrez-y les différents paramètres fournis par les établissements bancaires. Les résultats, pour la même somme empruntée, pourraient vous étonner !  

Pour mettre toutes les chances de votre côté lors de la négociation de votre prêt immobilier, utilisez notre outil de calcul de rentabilité locative afin de présenter, à votre banquier, tous les chiffres relatifs à votre projet immobilier.

Flatlooker est le leader de la gestion locative en ligne. Nous mettons le meilleur de la technologie et de l'humain au service des propriétaires bailleurs. Intéresses pour en savoir plus ? Contactez-nous en remplissant le formulaire ci-contre, un conseiller vous contactera sous 24h.
Une question ?
Nos experts immobiliers vous rappellent et vous conseillent
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Contacter Flatlooker