Choisir l’immobilier neuf pour rentabiliser un projet locatif

2 min de lecture
9 vues

Tous nos dossiers

Besoin d'accompagnement ?
Gestion locative à 3,9% TTC
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Partager
sur
Sommaire
Choisir l’immobilier neuf pour rentabiliser un projet locatif
choisir l'immobilier neuf

L’acquisition d’un logement dans le but de le louer est l’un des moyens les plus simples et les plus avantageux de diversifier un patrimoine. En optant pour un bien immobilier neuf, l’investisseur se donne par ailleurs les meilleures chances de rentabiliser rapidement son projet locatif.

Immobilier locatif neuf : moins de frais à l’acquisition   

Un projet de location immobilière dans le neuf exige en général une bonne dose de patience : de la recherche, la réservation du bien auprès du promoteur jusqu’à la remise des clés, deux ou trois ans peuvent s’écouler.           

En contrepartie, le propriétaire bénéficie d’un certain nombre d’avantages à l’achat, dont des frais de notaire réduits. Les droits de mutation s’élèvent en moyenne à 3 ou 4 % dans le cadre d’un achat dans le neuf, contre 6 à 8 % en ce qui concerne l’ancien. Cette imposition moins lourde contribue directement à améliorer la rentabilité locative du bien, puisque le coût de revient total du logement est moins élevé.         

Jusqu’à deux ans d’exonération de taxe foncière !

La taxe foncière représente généralement entre un et deux mois de loyer, soit un montant tout sauf négligeable pour un investisseur. Toutefois, le maire de la commune peut accorder au propriétaire d’un bien neuf deux ans d’exonération de cette taxe à compter du jour de la livraison du chantier.

Des dispositifs performants de défiscalisation immobilière

Les autorités publiques encouragent la construction de biens immobiliers neufs et leur mise en location pour répondre à la demande de logement dans les secteurs les plus tendus. Plusieurs dispositifs de défiscalisation sont ainsi accessibles à l’investisseur, dont notamment la loi Pinel. Cette dernière permet à l’investisseur, jusqu’au 31 décembre 2021, de déduire de son impôt sur le revenu 12 % ou 18 % du prix total du bien, sur une période respective de 6 ou 9 ans (source : le Plan Immobilier).       

En contrepartie, le propriétaire s’engage à louer son bien sous un plafond de loyer et à un locataire soumis à conditions de ressources. La loi Pinel reste applicable en zone A, A bis et B1.

Une attractivité plus forte sur le marché     

Par rapport aux logements anciens, les biens neufs suscitent l’intérêt d’un plus grand nombre de candidats à la location. Sous réserve d’avoir soigneusement choisi l’emplacement et les caractéristiques de son bien, l’investisseur est ainsi davantage protégé contre une vacance locative prolongée et limite le risque d’une perte de rentabilité.      

Le futur locataire peut en effet compter le plus souvent sur :

  • Un logement conforme aux dernières normes et aux besoins modernes (cuisine équipée, placards intégrés, raccordement Internet très haut débit, accessibilité…) ;
  • Une isolation thermique de qualité, qui garantit d’importantes économies de chauffage ;
  • Un espace de vie lumineux et agréable à vivre ;
  • Une réparation des éventuelles malfaçons, via la garantie de parfait achèvement et la garantie décennale qui s’imposent au constructeur.

Les maisons et appartements vendus en l’état futur d’achèvement (VEFA) constituent donc un excellent investissement locatif de long terme.

Flatlooker est le leader de la gestion locative en ligne. Nous mettons le meilleur de la technologie et de l'humain au service des propriétaires bailleurs. Intéresses pour en savoir plus ? Contactez-nous en remplissant le formulaire ci-contre, un conseiller vous contactera sous 24h.
Besoin d'accompagnement ?
Gestion locative à 3,9% TTC
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Découvrir nos offres