Comment changer de gestion locative ?

Pour changer de gestion locative (ou plus exactement, de gestion de contrat locative), il convient de suivre certaines règles. En effet, avant de pouvoir changer de gestionnaire et rompre un mandat de gestion locative, l’une des situations suivantes doit exister :

  • La faute grave du gestionnaire
  • L’échéance du contrat en cours
  • La vente du bien immobilier

 

Si le gestionnaire que vous avez mandaté pour gérer votre bien immobilier commet une faute grave, vous êtes en droit de demander la rupture du contrat de gestion locative en cours. Parmi les fautes graves, on peut notamment retrouver les manquements au recouvrement des loyers non payés ou encore l’absence de gestion d’un sinistre par exemple.

L’échéance du contrat en cours vous demandera de rédiger un courrier avec accusé de réception en y indiquant les dates de fin de votre contrat et votre refus de reconduction tacite. Il faudra ensuite trouver un nouveau gestionnaire et signer un nouveau mandat avec ce dernier.

Enfin, lors de la vente du bien immobilier, le contrat de gestion locative se clôture automatiquement. Si les dates de vente et de fin de contrat correspondent, aucune pénalité ne pourra vous être demandée. Si, en revanche, vous deviez vendre votre bien lors du début d’un contrat de gestion locative, il vous faudra négocier avec votre gestionnaire pour ne pas subir de pénalités trop importantes.

Chez Flatlooker, nous vous aidons dans toutes vos démarches pour changer de gestion locative. Nos agents restent également à votre disposition pour vous proposer un service adapté et vous accompagner dans la gestion locative de votre logement. Pour vous faire accompagner dans votre changement de gestion locative, cliquez ici. 

Ces articles vous intéresseront certainement :