Expatriés : comment emprunter auprès des établissements bancaires français pour un investissement locatif en France?

Vous êtes expatriés et vous souhaitez acheter un bien en France pour le mettre en location. Un investissement locatif représente une importante source de rémunération secondaire mais nécessite souvent un emprunt bancaire. Les taux actuels français (août 2017) s’avèrent très intéressants notamment pour les expatriés qui peuvent eux aussi en bénéficier.

Néanmoins, les taux d’emprunts accordés aux expatriés sont en moyenne entre 0,20% et 0,50% plus élevés que les taux accordés aux résidents français.

Quelle banque choisir ?

Il est conseillé d’établir sa demande de prêt immobilier en tant qu’expatrié auprès d’une banque à rayonnement international qui sera plus apte à vous accorder ce type de prêt. Une banque privée internationale aura plus l’habitude de travailler sur ce genre de projet et sera donc plus adaptée à votre situation d’expatriation.

Comment est évaluée votre capacité d’emprunt bancaire ?

Le principal critère retenu pour l’évaluation de votre capacité d’emprunt bancaire en tant qu’expatrié est la nature de votre contrat de travail actuel.

Trois catégories sont répertoriées.

  1. La première, le contrat détaché.

Un tel contrat de travail permet au salarié de continuer à bénéficier du régime juridique français même s’il habite à l’étranger.

Cette catégorie représente pour vous la meilleure situation possible car les banques françaises vous considèreront comme un résident français.

2. La deuxième, le contrat local.

Ce contrat de travail est soumis au droit du pays dans lequel l’expatrié travaille. C’est la situation la plus fréquente chez les expatriés.

Dans ce cas, les banques vous accorderont assez facilement des prêts bancaires. Cependant, cela dépendra également de la qualité votre employeur. Si vous êtes salarié d’une grosse entreprise internationale, les banques seront plus aptes à vous accorder un prêt. A contrario, si vous faites partie d’une petite ou moyenne entreprise, les banques seront plus méfiantes et vous accorderont des prêts à taux plus élevés. 

3. La troisième, l’entrepreneuriat.

Si vous travaillez en tant qu’indépendant à l’étranger, il sera malheureusement bien plus compliqué pour vous d’obtenir un prêt bancaire, voire presque impossible, et ce même si vos revenus sont élevés.

Les banques françaises se montrent donc globalement plus sévères envers les non résidents français.

On retrouve cette sévérité dans les demandes de justificatifs pour une demande de crédit immobilier qui seront plus nombreux que pour les demandeurs de prêts résidant en France.

L’assurance de prêt immobilier pour les expatriés et non résidents : une souscription systématiquement demandée.  

Les organismes de prêts exigent dans tous les cas la souscription à une assurance de prêt immobilier pour les expatriés et non résidents.

Très souvent, l’établissement bancaire vous proposera son propre contrat d’assurance. Néanmoins, la banque n’a légalement aucun droit de vous l’imposer et c’est un détail important. En effet, il vous est possible de souscrire à une assurance de prêt auprès d’un organisme différent que de votre groupe bancaire si vous y trouvez plus d’avantages. 

Il est même recommandé de comparer le contrat d’assurance que votre banque vous propose à celui d’un organisme indépendant car souvent les contrats individuels proposés par ces organismes vous assurent plus de sécurité.

Ainsi, le coût total de votre emprunt englobera :

  • le taux nominal qui sera très souvent plus élevé pour un expatrié ou non résident
  • en cas de non paiement des échéances, la caution sera systématiquement exigée par la banque dans le cas d’une demande de prêt d’un expatrié. Cette caution peut prendre différentes formes selon l’établissement bancaire et représente environ 0,5% à 3% de la somme empruntée.
  • l’assurance de prêt immobilier pour les expatriés et non résidents décrite ci dessus.

Enfin, vous devrez sûrement confier votre investissement locatif à un gestionnaire de bien. Il vous sera alors important de choisir un gestionnaire qui a l’habitude de communiquer avec des propriétaires expatriés. C’est le cas par exemple de l’agence digitale Flatlooker qui propose une offre adaptée aux expatriés.

Vous souhaitez être accompagné ? Remplissez le formulaire ci-dessous et un FlatMember vous contactera sous 24h. 

Laissez-nous vos coordonnées et nous vous contacterons sous 24h.
Publié par Sophie Lecomte

Articles récents

Suivez-nous

Flatlooker

Flatlooker est un gestionnaire locatif innovant. Nous nous appuyons sur les dernières technologies afin d'assurer un service réactif et efficace à moindre coût.

Vous souhaitez en savoir plus ? Rendez-vous sur www.flatlooker.com